Reise in Smetanas Heimat

Publié le par Sylvain

Dobrý den!

Avant de partir, j'avais pris le soin de télécharger sur mon mp3 les expressions essentielles tchèques qu'on a pu religieusement écouter dans la voiture :

Dobrý den : bonjour
Dobrý večer : bonsoir
Na shledanou : au revoir
Dobrou noc : bonne nuit
Ano : oui
Ne : non

Děkuji : merci
Promiňte : pardon
Prosím : s'il vous plaît
Kolik : combien (facile à retenir, n'est-ce pas?)
Nerozumím : je ne comprends pas
Vous l'avez compris, je suis parti le week-end dernier au pays de Smetana, en compagnie des Minettes stéphanoises de Berlin (comprenez "étudiantes de l'école des mines de Saint-Etienne en Erasmus à Berlin"). Nous avons passé deux jours ensoleillés à Prague, la capitale de la République Tchèque où la Moldau (la Vltava) enjambée par le célèbre Karlov most (pont Charles) sépare le quartier de Malá Strana de Staré Město (oui, les Tchèques aiment mettre des accents un peu partout sur les mots).

undefinedKarlov most au mois de février. Je n'ose pas imaginer l'été...

undefinedBedřich Smetana. Sur la Moldau, le pont Charles. Au loin, le Pražský hrad (château de Prague) et sa cathédrale Saint-Guy.

Je comprends pourquoi cette ville est une destination si prisée (on entend parler les Français à tous les coins de rue, d'ailleurs). Elle a été miraculeusement épargnée par la guerre, donc tous les bâtiments sont anciens, et les rues étroites et mignonnes, avec des maisons pleines de couleurs et de sculptures. La fameuse place Staromestské námestí avec son horloge astronomique et son monument à Jan Hus, théologien tchèque et précurseur du protestantisme.


undefinedStatue de Jan Hus

undefined
Non loin, le quartier juif de Josefov, et son cimetière pour le moins surprenant :

undefined
Où que vous soyez dans le centre-ville de Prague, vous êtes un peu hors du temps : c'est calme, au sol des pavés, peu de voitures, des touristes, un tramway qui passe... vous êtes conquis. Asseyez-vous à une terrasse et dégustez la Velkopopovický Kozel (c'est vrai, Mathieu, que cette bière est excellente !)


undefinedSur le pont Charles.

undefinedAu fond, un monument à Franz Kafka (qui était tchèque).

undefinedAmélie, Nathalie, Sophie (die Mädchen mit -ie Namen) et moi devant le Filharmonie.

Le deuxième jour, nous avons visité le château de Prague, qui domine la ville. Le quartier qui entoure le château est donc construit en pente, c'est tout à fait original.


undefinedQuartier de Malá Strana.

undefined
Le château de Prague est en fait un bourg entouré par des remparts et où l'on retrouve plusieurs bâtiments, dont le palais royal, la cathédrale Saint-Guy, le couvent Saint-Georges et la rue des alchimistes, la célèbre ruelle d'or (Zlatá ulička). C'est magique, et pour reprendre un slogan publicitaire bien connu : "rien que d'y penser, ça fait rêver". Il ne manque plus que Mickey au milieu de tout cela, on s'y croirait...

undefinedLa ruelle d'or. Comme aurait pu dire Juan, c'est la "planète disneylandisée".

undefinedCathédrale Saint-Guy.

Ah, aussi, les Tchèques n'ont pas l'air d'être des enfants de choeur : ils ont un petit faible pour la torture, que ce soit au Moyen-Âge, pendant les "défenestrations de Prague" ou plus récemment pendant le régime communiste (je vous conseille à ce sujet le film "L'aveu" de Costa-Gavras). On trouve au château de Prague, au bout de la ruelle d'or la tour de torture Daliborka. Quelques anecdotes sur des histoires de torture nous font frémir, mais c'est une véritable institution puisqu'il existe le musée de la torture en centre-ville de Prague !

undefinedRegardez de plus près... brrrr !

Malgré ces côtés un peu brutaux, les Tchèques sont un peuple accueillant, riche en histoire et aussi fier, et notamment de leur langue (s'ils pouvaient traduire leurs panneaux explicatifs de temps en temps, ça nous ferait plaisir aussi). Ce week-end était féérique et envoûtant. Y retourner avec autre chose que Wikipédia comme guide,ce serait avec plaisir !


undefined____________
PS: un bon nombre de photos de Prague dans l'album "Exkursions". A voir !

free music

Publié dans Excursions

Commenter cet article

zabriina 28/02/2008 10:52

Ha, bah moi j'étais à Prague un 15 août, rien que ça. Et j'ai pas vu la moitié des choses que tu as vues! Je m'étais vraiment crue à Disney tellement il y avait de monde... Je n'ai revu ça que... à la Braderie de Lille ^^