An der Uni

Publié le par Sylvain

"A l'université"

Il est grand temps que je vous parle un peu de mes cours, c'est quand même d'abord pour cela que je suis venu à la TU Berlin (Technische Universität). A Douai, je suivais l'option Productique, j'ai donc dû choisir ici des cours qui avaient un lien :

- Computer vision :
  • Automatic Image Analysis : traitement d'images, reconnaissance automatique d'objets. Avec le logiciel Matlab, je prends une image, je la transforme en image binaire (noir et blanc), je découpe les contours des objets et l'ordinateur doit les reconnaître automatiquement, le tout en programmant avec des lignes de code. Le cours est en Anglais - donc, je comprends - et c'est très intéressant !
- Electrotechnique :
  • Signalverarbeitung : traitement du signal. Là, en revanche, tout est en allemand, et on utilise aussi Matlab. En gros, je travaille avec des Hochpaß-, des Tiefpaß-, des Bandpaß-, des Bandsperrefilter (filtres passe-haut, passe-bas, passe-bande, coupe-bande), mais aussi avec de nouveaux amis tels que les Butterworth-, Bessel- ou Cauerfilter... Que du bonheur !
  • Mustererkennung und technische Diagnose : reconnaissance de modèles et diagnostics techniques. C'est le cours que je regrette, parce que je ne comprends pas grand-chose... On trace des lignes, les points qui sont au-dessus appartiennent à une certaine catégorie, les points qui sont en-dessous, à une autre. Bref, ce n'est pas encore bien clair dans ma tête.
- Logistique :
  • Verkehrslogistik : logistique des transports. Entre le Straßenverkehr (route), le Schienenverkehr (rail), le Wasserverkehr (eaux), le Luftverkehr (airs), et le Rohrleitungsverkehr (pipeline), j'ai l'embarras du choix !
  • IT-based Logistics Planning : exercices et études de cas avec le logiciel SAP (logiciel qui intègre tous les services d'une entreprise). SAP est une société allemande !
  • Produktionslogistik : c'est le cours le plus "amusant" parce le professeur est un intervenant extérieur, il vient de Munich où il travaille chez Knorr-Bremse (ce qui est différent des soupes Knorr). Il nous parlede choses que je connais assez bien comme le Kaizen, le 5S, la TPM... D'ailleurs, j'ai un exposé à faire sur TPM dans un mois !
Hauptgebäude (bâtiment principal)

Je voudrais aussi vous parler de quelques particularités de l'université en Allemagne...
  • La ponctualité : il n’y en a pas. En amphi (Vorlesung), vous arrivez quand vous voulez, et vous repartez quand vous voulez, ça ne pose de problème à personne. En théorie, une heure de cours dure 45 min (ça c’est plutôt agréable), donc deux heures équivalent à 1h30, donc finalement, ça passe très vite ! :-)
  • La pause de midi : il n’y en a pas vraiment non plus, tout dépend de l’emploi du temps que vous avez eu bien du mal à concocter parmi les 500 pages de cours possibles dans cette université de plus de trente mille étudiants (anonymat garanti). Dans le cas où vous avez du temps, allez donc manger à la Mensa, le restaurant universitaire (très bon, d’ailleurs). Dans le cas contraire, emportez votre pique-nique ou achetez-vous un sandwich vite fait et dégustez-le (crounch, crounch) en buvant votre boisson à bulles dont les Allemands sont si friands (pshhhit) pendant le cours, là non plus, ça ne pose de problème à personne. Que j’aime le son de la salade qui craque sous la dent pendant le Pr. Dr.-Ing. Orglemeister nous parle de son Butterworth-Filter (ça me donne faim ce nom) ! A propos, les profs allemands adorent rappeler sans modestie les nombreux titres qu’ils portent : Professor, Doktor, Ingenieur… Personnellement, si j’arrive à être ingénieur, ce sera déjà pas mal !
  • Le tableau noir : il y en a dans toutes les salles, mais je crois que c’est désuet. Non, le "must du must", c’est d’écrire le cours au feutre sur des transparents, directement sur le rétroprojecteur. Une rature ? Ce n’est pas grave, je passe mon gros doigt sur la feuille et je réécris par-dessus. Résultat : un gros pâté illisible projeté au mur au désespoir des étudiants étrangers qui sont alors complètement perdus...
  • La fin du cours : en guise d’applaudissements, tout étudiant bien élevé doit toquer sur sa table, c’est surprenant la première fois, mais après on s’y fait. Les amphis ennuyeux existent aussi en Allemagne, j’attends parfois ce moment avec impatience…
TU-Berlin-4.JPGL'amitié franco-allemande se voit encore honorée avec cette victoire de Samothrace dans le hall de la TU.

L'université en elle-même est un vrai petit village à elle toute seule. A l'image de Berlin, ses bâtiments sont éclectiques... ("l'éclectisme ? j'en faisais quand j'étais jeune, mais maintenant, j'ai arrêté, c'est trop fatiguant" [Les Inconnus]). Des bâtiments anciens, comme des bâtiments récents. D'ailleurs, l'université technique a été fondée à partir de la réunion des académies d'architecture, des arts et métiers et d'art mais aussi de... l'école des mines !

TU-Berlin-6.JPGLe Mathematikgebäude (bâtiment des maths), sur la Straße des 17. Juni

Personellement, je trouve que ces escaliers ont de la gueule, non ?

TU-Berlin-7.JPGL'imposant T-Gebäude sur la Ernst-Reuter-Platz (bâtiment T, comme T-Mobile, l'opérateur téléphonique dont on voit le logo sur le toit), .

Publié dans Berlin

Commenter cet article

tweety 25/11/2007 23:36

Coucou co-Erasmus Allemand!J'ai donc confirmation, les facs allemandes sont toutes pareilles!Je croyais que mes profs étaient les seuls "fous" a utiliser des mètres de film transparents sur leur retro.. Tout ca pour gribouiller 3 traits...Pour la ponctualité, oh oui, j'adore les gens qui arrive 1h10 apres le début du cours (pour un cours de 1h30)...Ce qui est aussi impression, ce sont les "Laborübungen", autrement dit "TP" qui durent 1h (que je passes d'ailleurs la moitié du temps assise dans une salle de cours a regarder un show ppt..)Bref, je pourrais en faire des pages...Bon, allez, je file me coucher, demain la journée s'anonce chargée (il faut notamment que j'aille m'inscrire à mes exams...)Bis Bald,La Aachener  (^_^)

une ancienne erasmus 15/11/2007 11:16

salutje viens de tomber sur ton blog .. et cest ac nostalgie que jai parcouru les articles; jetais moi aussi lan dernier a berlin et je suis rentree hier dune courte escapade berlinoise ... ton blog me rapelle mes premiers tps a berlin .. moi aussi je bloggais .. enfin continue et profites de cette ville qui est vraiment geniale et si tu as besoin de bon tipp, nhesites pas  à menvyerun mail ...bonne continuationa bientotcoralie , une ancienne berlinerin

Anthony 11/11/2007 13:24

c vraiment étonnant ce que tu racontes sur la ponctualité. Je pensais que les allemands étaient très ponctuels.Pas mal aussi l'applau en fin de cours !Les 30000 étudiants sont sur un seul et meme campus ?

Thithi 11/11/2007 13:17

Et moi qui pensais que tu étais en année de césure touristique... finalement tu seras un grand ingénieur TPM et logistique mon fils !